img «The Americans» obtient déjà un grand succès auprès du public et des critiques, en plus d'avoir reçu de nombreux prix.

«The Americans» : une histoire d'espions écrite par un espion

Découvrez-en + sur cette nouvelle série d'espionnage qui débutera à l'hiver 2015 sur la chaîne addikTV
24 septembre 2014 Qui pourrait croire que des espions russes se cachent sous les traits de Philip et Elizabeth Jennings, un jeune couple apparemment sans histoire?

Nous sommes dans les années 1980, sous la présidence de Ronald Reagan. Le couple vit avec ses deux enfants en banlieue de Washington, mais leur couverture sera bientôt mise en danger par l'arrivée d'un voisin gênant : un agent du FBI.

Voilà la prémisse de la série The Americans, créée par Joseph Weisberg, lui-même ex-agent de la CIA. Portrait.

 

Un espion en manque d'émotions fortes

À l'âge où les enfants rêvent de devenir pompier ou pilote d'avion, Joseph Weisberg avait déjà décidé de devenir espion à la suite de la lecture d'un roman de John LeCarré, L'espion qui venait du froid.

Le créateur de la série The Americans, Joe Weisberg.

Après avoir étudié l'histoire russe à l'Université Yale, il a travaillé comme agent au service de la CIA de 1990 à 1994. Pourquoi si peu longtemps? L'auteur a découvert qu'il y avait plus d'employés de bureau que d'espions au sein de la CIA...

Pour concevoir la série, il s'est donc inspiré de son expérience, mais également d'un fait véritable : la découverte en 2010 par le FBI de 10 espions russes vivant incognito aux États-Unis depuis près d'une décennie.

Déjà auteur de deux romans d'espionnage, Joe Weisberg a approfondi ses connaissances sur l'espionnage russe à l'époque de la guerre froide, notamment en lisant les mémoires d'un archiviste du KGB, Vasili Mitrokhin, qui avait conservé beaucoup de notes concernant les activités des espions soviétiques, et en discutant avec d'anciens collègues des services secrets américains. Ainsi ont été jetées les bases de The Americans.

Mais au-delà de l'encre invisible, des messages codés et des gadgets d'espions, il y a davantage. La série explore le côté mensonger de l'existence du couple (les enfants ne se doutent de rien eux non plus!). D'autant plus que le fait d'avoir élevé ces enfants à l'américaine rend difficile le développement d'un patriotisme russe, ce qui accable Elizabeth.

Image de la famille de la série The Americans.

Les relations internationales sont également une allégorie des relations humaines. « Lorsque vous luttez pour votre mariage ou pour vos enfants, vous avez parfois l'impression que c'est une question de vie ou de mort, mentionnait récemment Joseph Weisberg dans une entrevue au Time. Pour Philip et Elizabeth, ça se passe souvent ainsi... »

The Americans obtient déjà un grand succès auprès du public et des critiques, en plus d'avoir reçu de nombreux prix.

 

La nouvelle série d'espionnage The Americans débutera à l'hiver 2015 sur la chaîne addikTV. « retour à la liste des nouvelles

nouveautés

addikTV
Abonnez-vous :
position 35
position 136
position 758
position 93